mardi 12 mai 2009

Revolver: nouvelles informations

Alors qu'un buzz entoure actuellement le titre "Revolver", un membre de MadonnaTribe a eu l'occasion de s'entretenir avec RaVaughn, véritable chanteuse de la démo en featuring avec The Jackie Boyz. Elle lui a expliqué que cette démo avait été soumise à la base à Katy Perry et Flo-Rida qui devait signer un rap. Elle aurait également été proposée à Lil'Wayne... C'est Franck E qui aurait finalement récupéré le titre et proposé à Madonna!

Pour l'instant aucun single n'a été confirmé pour le 'Greatest Hits', prévu pour Septembre. Rien n'est donc sûr concernant "Revolver". Une réunion aura lieu la semaine prochaine au siège de Warner Music Group pour écouter les titres enregistrés.

Pochette fanmade
Source: MadonnaTribe

27 commentaires:

Foxart a dit…

Très sexuée cette pochette !
Et très efficace lol

Je crois que celui là, je pourrais l'acheter rien que pour sa cover !

Bravo au fan qui a pondu cette petite bombe !

Razti a dit…

c'est sur qu'il devait avoir les idées qui vagabondaient vers quelque chose d'interdit aux moins de 18 ans le fan qui à retravaillé le bout de la munition...

HO HO HO

Luca a dit…

Foxart, concernant Confession... l'album Neo-Disco (elle a rendu un hommage direct, un remerciement à son public Gay. Avec cet album elle a effectuée une mise à jour du soutien, qui commençai à être happé par Kelly Minogue, surtout la nouvelle generation. Avant Confession, le dernier rapport de séduction qu'elle a eu avec les Gay c'était le single 'American Pie', c'était plutôt Olé Olé - et loin du Girlie Show, Sex et Erotica) Mais attention, le disco c'est aussi grand public. C'est festif, dansant et entrainant. Même quelqu'un qui ne connait pas grand chose de Madonna, est capable d'apprécier Confession. Confession est un sans faute puisqu'on n'y retrouve des compos inspirés 'Forbidden Love', 'Isaac', (dans l'esprit de ses expériences précédentes 'Nobody Perfect', 'Paradise not for Me', 'Gone', 'Easy Ride') du grand public 'Hung Up',(qui à touché les 50/60 rappelant leur périodes Abba) 'Sorry', 'Jump', et des audaces 'Get Togheter de Goldfrapp' riche de ses expériences avec W.Orbit sur Ray of Light, ou avec Bjork et Massive Attack. Le Confession Tour reste visuellement la tournée la plus aboutie, Madonna à la forme et n'oublie rien. Pour couronner le tout le Back catalogue de Madonna est réorchestré version Confession. Comment oublier 'Everybody' prévu dans les clubs et finalement absente du Tour. 'Confession' Tellement d'énergie, qu'elle en n'est épuisée ?
Elle est trop vieille pour devenir actrice, Hollywood lui propose des rôles de Mère de fille de l'age de Scarlett Joahansson, Naomi Watts. Vexée, elle les refusent. Quitter la scène et faire comme Brigitte Bardot version Malawi (on n'y croit guère). S'investir en temps que metteur scène, pour le moment elle manque d'independance, la pub H&M, n'est pas vraiment d'elle et pour son moyen metrage, elle fut fort soutenue. Quand au clip 'Give in to Me', pas transcendant. Ministre de la Culture pour le second mandat d'Obama... Peut être une bonne idée ? Musicalement, des tournées best of et des versions acoustiques de ses ballades sont facile à imaginer sur la nouvelle décénnie.

C'est aussi un peu ça le Post-Modernisme, la fin de l'avant garde. Après tout à quoi sert l'Avant Gardisme aujourd'hui ? On n'est saturé d'images et d'informations plus personne ne s'étonne de rien. Et le fond de commerce de Madonna était la Provoc pour faire évoluer les moeurs... Alors perdue, elle se cherche et elle aire entre 'Heal the World' (Version Malawi), celle qui ne vieillit pas en fesant de la musique de jeuns de la radio, portant des bodys, imitant sa fille sur Into the Groove sur S&S en alimentant les journaux d'un nouveau boyfriend (averti) de 30 ans de moins qu'elle. Reste à savoir ce que Live Nation lui reserve ?

Foxart a dit…

Waow Luca !
Épaté !
Quelle analyse...
Tout est dit et bien dit !

tony a dit…

LUca >>> Tu as entièrement raison !!! Confessions est excellent car : il est frais, dansant, les titres sont superbemment mixés... et Hung Up est devenu un classique ;) On s'en souviendra plus que 4 minutes... Ce qui est fou avec ce titre c'est qu'il arrive à nous faire oublier l'original, et ça trés peu d'artiste y arrive

tony a dit…

Donc si je comprends bien, le titre ou on entend la chanteuse est en faite que la première démo...donc il y a encore de l'espoir pour que l'on entend un tout nouveau son

Bruno a dit…

Je réagis sur un sujet d'un autre jour...;)
Je ne trouve pas par exemple que Madonna, qui sort avec un mec de 22 ans, soit un mauvais signe.
C'est plus la madonna justement qu'on connaissait avant. Celle qui n'en a rien à foutre de ce que vont dire les autres et qui peut se permettre de sortir avec un garcon qui à la moitié de son age.
Je la trouvais plus chiante avec Guy Richie et d'ailleurs je n'etais pas le seul. Certains regrettaient la Madonna un brin (voire beaucoup) vulgaire, provocante, chieuse.

Ce qui est interessant sur les sites, ce sont les opinions des uns et des autres qui vont dans toutes les directions.
Quand j'avais écrit que je n'avais pas aimé le SStour, j'ai eu pas mal de retour de fans qui avaient trouvé ca genial.
Vive la difference!!!

Le truc qui me marque le plus quand meme c'est que certains attendent de Madonna ce qu'elle n'a jamais donné. On lui demande maintenant d'arreter d'ecarter les cuisses, de ne pas s'afficher avec un jeune mannequin, d'avoir fait de la chirurgie esthetique (qu'elle n'a jamais nié d'ailleurs et pour ceux qui s'en souviennent, c'etait pas sa premiere fois...ses enormes levres fin 1990, interview sur MTV, pochette de Justify my love, heureusement que ça degonfle avec le temps).
En gros on lui demande de faire comme toutes les femmes de 50 ans...alors qu'elle n'a jamais fait comme les autres et surtout qu'elle n'en a jamais eu rien à faire.
C'est peut etre ça, sa provocation maintenant. Il ne suffit plus de fair un livre sur le cul ou se toucher le pubis sur scene.
Mais elle fait reflechir et parler d'elle. Apres tout pourquoi un homme peut se taper des filles qui pourraient etre leur petite filles et pas une femme?
Pourquoi à 50 ans, une femme doit elle avoir un certain style, arreter certaines choses?
L'age des hommes est il aussi souvent mentionné quand on parle de certains vieux chanteurs?
Certains m'ont dit "Elle a 50 ans, elle a pas compris qu'il faut qu'elle s'arrete?".
Reponse: "T'ecoute du Bowie...tu veux qu'il s'arrete???".
Pas de reponse bien sur...parce que "c'est pas pareil".

Je ne suis pas en train de défendre Madonna, je n'ai plus 13 ans et je ne suis plus au college (en 1990, il n'y avait pas beaucoup de monde dans ma classe qui aimait Madonna).
Moi aussi, je ne suis pas tres fan de HC, moi aussi, je trouve la photo du cd ignoble ainsi que tous les visuels qui ont suivis.
Cet appel aux producteurs qui bossent le plus aux US m'a aussi parut comme une tentative de reconquete.

Ce dont j'ai envie, ce sont de belles chansons qui bougent, de belles balades auxquelles je sois accro et que j'ecoute en boucle, des clips que je regarde inlassablement.
Mais ce que je n'attend pas, c'est qu'elle soit ce qu'elle n'a jamais été: Conventionnelle, toujours charmante, toujours bien habillé et toujours de bon gouts. C'est pas Madonna ça!!!
Alors on veut une Madonna differente qui va vieillir avec grâce ou on garde celle qu'on a et qui a toujours joué avec les images et qui rotait à la télévision et qui se foutait de ce que les autres pensaient ou qui le faisait croire.
Apres, c'est aussi au fan (dont je fais parti) de se demander s'ils peuvent etre en droit de toujours avoir ce qu'ils ont eu en 25 ans...
C'est un peu comme (petit clin d'oeil à Foxart) quand j'ecoute du Royksopp, je vis dans le passé. Je me dis que What else is there etait tellement booooonnnnnn.

chassezac a dit…

Bruno, je dois dire que tu me surprends : j'éprouve la même chose! Je ne comprends pas ceux qui en veulent à Madonna d'être Madonna, alors que, paradoxalement, ils ne pourraient supporter qu'elle tourne le dos à ce qu'elle a fait jusqu'ici.

Pour ma part, si je ne suis pas fan de HC (même si tout n'est pas à jeter), je ne suis pas déçu : Madonna nous a réservé d'excellentes surprises dans ces années 2000, tout en restant ce qui nous a rendu fous d'elle. Et quand je considère Music, AL, COADF, je me dis qu'on a trois chefs d'oeuvre à la suite, trois classiques avec lesquels je me suis bousillé les tympans. Ce qui me permet de relativiser l'aspect moyen de HC : je n'avais pas franchement aimé BS, encore moins la période Evita sans que je me sois fait du souci pour sa carrière...

Quant à ses 50 ans, je trouve qu'elle les porte à merveille. Botox, chirurgie, WHO CARES? Si cela contribue à maintenir la magie, je n'y vois aucun inconvénient. Quand je pense à ses contemporains des années 80... Vous avez revu récemment à quoi ressemble George Michael? Samantha Fox? Michael Jackson? Boy George? Madonna a non seulement maintenu un niveau incroyable de production et une exigence des plus aiguës, mais encore une apparence époustouflante. Pourquoi ranger tout ça?!

Quant à "Revolver", pour l'instant, c'est l'inconnue totale, tout ce qu'on sait, c'est que cela ne ressemblera pas à ce leak, pourquoi se prendre la tête?

Enfin, j'avoue que je suis très fan du dernier Röyksopp en date, et même si "What else is there" reste une merveille, je suis franchement enthousiaste pour des titres comme "This Must Be It" (chanté lui aussi par Karin Dreijer) ou encore "The Girl and The Robot".

Razti a dit…

Personne ne Reproche à Madonna d'étre Madonna...Bien au contraire

Ce que j'ai souhaité exprimer comme opinion était qu'il serait peut étre temps qu'elle nous surprenne à nouveau et excusez moi du peu mais il y à bien longtemps que cela ne fait plus du tout naturel lorsque Madonna écarte les cuisse ou mime une masturabtion ,s sur scéne, ce qui me géne justement lors de ce genre de choses c'est les rouages que l'on sent derriére chacune de ces expressions.

Quand à la tirade sur ce que les hommes on le droit de faire et pas les femmes ...je vous en prie ne la resservez pas une fois de plus, c'est le genre d'arguments qu'à l'exception des chiennes de garde plus personne n'utilise tant ils sont bateau et ne peuvent receuillir que le suffrage de tous, on enfonce pas des portes ouvertes....

Et c'est justement le probléme de Madonna aujourdh'ui elle ne fait qu'enfoncer des portes ouvertes..elle se tape un minet... mais aujourdh'ui qui sont les femmes de 50 ans à hollywood qui ne s'en tapent pas un (ou un car entier). Le fait de sortir avec warren beatty à l'époque était bien plus provoquant et lourd de sens...

Madonna à suffisament de charisme pour ne pas tomber dans l'exces de vulgarité qui lui donnait à une époque un indéniable piquant mais qui fait davantage aujourdh'ui penser à un reflexe de survie...personne ne nie son passé et c'est ce même passé qui à inspiré toutes les chanteuses de la nouvelle génération....

Mais personne n'aime les caricatures et le probléme est justement la. J'aime terriblement Madonna pour tout ce qu'elle représente et symbolise, je l'aime pour toutes ses subtilitées qu'elle à su placer ici et la au travers de certains clips ou certaines de ses chansons, j'adore la symbolique qu'elle à su créer autour d'elle et que seuls ceux qui ont pris le temps de regarder dérriére la chanteuse provocante peuvent saisir....

et ce qui me met en colére c'est justement l'abandon total de cette subtilité,l'oubli complet de cette symbolique, de toutes ces choses qui étaient autrefois masquées derriére ses provocations

Aujourdh'ui quand elle écarte les cuisses tout ce que je voit derriére c'est les rouages de l'industrie du disque et le son des tiroirs caisse qui se préparent à engranger les liasses de billets afin de renflouer une industrie moribonde....

mais je garde malgres tout espoir....et de toute façon qui aime bien chatie bien...non ?

chassezac a dit…

Subtilité... Mmmh... Je ne suis pas vrai d'accord avec toi. Il est clair que Madonna n'est pas l'être binaire ou purement intéressé que certaines personnes insinuent. Madonna est avant tout intelligente et guidé par un flair hors du commun. Mais je doute que l'on puisse la qualifier de subtile quand elle use de provocation, quelle que soit l'époque que l'on considère. Erotica ous Sex ont lourdement flirté avec une certaine vulgarité, un certain trash sans jamais vraiment y céder, et ce qui les ont fait rentrer dans la légende, c'est l'attitude, c'est le courage de Madonna à tout risquer pour l'imposer. Avec le succès que l'on connait.

Madonna écarte les jambes sur la pochette de HC, et c'est simplement calculé, sans symbolique? On peut parler longtemps de la qualité optique, mais dans le fond, sa gestuelle ne trahit en rien ce qu'elle est, bien au contraire. Peu de femme de son age sont en mesure de l'oser, et c'est avec un certain naturel qu'elle évoque sa sexualité. Et ça, ce n'est pas commun.

Et me semble t-il, enfoncer une porte ouverte, donner dans le cliché, c'est justement la critiquer pour ce qu'elle fait, vu que ces arguments, je les entendais déjà au collège il y a 20 ans de cela...

Tu dis qu'une cinquantenaire qui se tape un petit jeune c'est commun, et que sortir avec Beatty, à l'époque, c'était plus "lourd de sens". Sans vouloir te froisser, mais une femme qui sort avec un homme plus âgé, ce n'est ni provocateur, ni porteur de sens : c'est d'un banal, que l'on soit dans les années 90 ou 2000!

Peut-être Madonna se tape un petit jeune parce qu'elle le trouve terriblement attractif. Et comme je la comprends, Jesus n'est pas sans charme!

Enfin, vouloir vendre des millions de disques implique certains rouages. Y compris lorsque l'on en a vendu déjà plusieurs dizaines de millions! A nous, les fans, de faire le tri. Nous sommes fans de la même personne, mais nous sommes tous différents, et m'enthousiasmer parce que Madonna déborde de sexualité à bientôt 51 ans fait partie de cette différence.

Bruno a dit…

Je dois fréquenter les mauvaises personnes et lire les mauvais magazines parce-que depuis que Madonna a passé le cap des 40 ans, son age suit son nom dans chaque papier et, homme ou femme, les remarques vont bon train sur ce qu'elle fait à son age.
Je ne cherchais pas à enfoncer une porte ouverte, mais je faisais part de ce que j'entend autour de moi et qui me montre que...les portes ne sont pas si ouvertes.
Je ne suis pas particulierement feministe, ni macho, j'ai simplement partagé ce que je ressens...quand vos amis aiment parler de Madonna en disant à quel point elle fait trop de muscu, que c'est limite quand elle se tape un jeune, qu'elle devrait partir à la retraite...je me dis "Merde, 50 ans, c'est la fin?". Du coup j'ai hate de voir mes copines à 50 ans pour voir si elle ne toucheront pas à la chirurgie, si elle arreteront de bosser et si elle resisteront à une petite bombe de 22 ans :)))

Luca a dit…

A Bruno,
Jesus est une rediffusion de Tony Ward (ex Acteur Porno, Devenu mannequin, Redevenu Acteur Porno).

Je n'ai aucun souci avec les Femmes d'age mur qui fréquente des jeunes adultes. Il n'y a que 8 ans entre Iman (1955) et Bowie (1947), mais il vrai que Bryan Ferry (1945) à pour partenaire l'ex-femme (25 ans) de son jeune fils (de 23 ans).
C'est Inégal chez Madonna comme tous les artistes après des décénies.
'Bedtimes Stories', les chansons n'allaient pas ensemble. Mais Madonna à soigné les Clips. Des visuels très inspirés,'Sanctuary'
aurai pu être exploré, même si invendable à la radio.
'American Life' souffre de l' ordre des titres, dans un autre sens ça lui aurai été davantage profitable.
'Evita', c'est un beau défi car les producteurs exigeaient qu'elle ne se contente pas de chanter juste. Sur le coup elle change de voix et nous en fait profiter sur Something to Remember. Alan Parker l'a réhabilité dans le Cinéma, puis elle en n'ai sortie sur des mauavais choix ou du pas de chance... (Je pense à un film que personne n'a vu et qui n'est jamais sortie, tournée au Luxembourg écarté de toutes les filmos 'The Tulse Luper Suitcases' de Peter Greenaway).
Bien entendu que nous pouvons tous témoigner d'une époque de Madonna qui nous a plu. Mais nous pouvons également constater que ce n'est probablement pas ses dernières années de sa vie publique qui resteront dans l'histoire de cette femme. Anecdotique, Manque de Fraicheur, Concept usé. Je fais parti de ceux qui trouve que 'Hard Candy' est médiocre. Mais c'est souvent le cas d'artistes arrivés à cette période de leur carrière (Elisabeth Taylor, B.Streisand, Dalida, M. Dietrich... d'apparence seul Paul Mc Cartney à l'air de prendre plaisir à ce qu'il fait avec une indifference totale du succes ou non de la qualité de ses productions). Madonna 25 ans après, c'est devenu une marque comme Chanel. C'est à dire que même lorsqu'elle n'existera plus ou qu'elle aura quitté la scène. On continura à vendre la marque comme le N°5, des albums posthumes de sessions et sa jeune image utilisé sur des concepts. Comme ils ont pu faire avec Alain Delon sur Eau Sauvage.

Razti a dit…

On ne tombera pas d'accord Chassezac ..mais enfin ce n'est pas grave

Quand je dit qu'à l'époque ou elle sortait avec beatty c'était plus lourd de sens je continue de le crier haut et fort . Beatty est une légende , il était considéré à l'époque comme un terrible séducteur, peut étre le plus grand de tous ...et elle le menait à la baguette, lui parlait mal, froissait son orgueil....et il à tout accepté sans broncher...il était un symbole et c'est elle qui le possédait et pas l'inverse

Tout au long de sa carriére Madonna n'à fait qu'évoquer sa séxualité comment peux tu dire alors que la pose sur la pochette de Hard candy n'est pas commune....qu'elle continue de fleurter avec le sexe et ce malgres son age, n'est que le prolongement de ce qui lui à permit de braquer les caméras sur elle pendant 25 Ans, c'est un pur réflexe dans le cas de Madonna....

Quand je parlait de subtilité et de symbolique je ne parlait absolument pas de ses périodes "sexuées" mais de cette approche de la mort de cette symbolique de l'eau et de la renaissance au travers de la religion que l'on peut trouver partout dans son oeuvre

comme tu le dis madonna n'est pas une personne binaire et je m'étonne moi même que tu n'argumentes que sur l'aspect purement sexuel des choses, pour moi ce n'est qu'un détail...

il n'en reste pas moins qu'il suffit d'ouvrir les yeux pour voir que partout en ce moment se déchainent les passions, notamment concernant cette démo de revolver , on à l'impression d'assiter à une véritable guerre des tranchées....jamais de mémoire de fans je n'ai assisté à une telle scission...et c'est bel et bien le signe que quelque chose se passe en ce moment...

enfin tant que ce blog ne sera pas envahi de "Kevins" il restera cet endroit agréable ou chacun vient y exposer ses idées et ou le débat se fait de maniére intelligente sans insultes ni menaces et ça c'est vraiment agréable...

chassezac a dit…

Je me souviens de la période qui a précédé COADF, et je dois dire que je n'avais pas lu que de la tendresse : les fans étaient divisés : il y avait ceux qui n'aimaient pas ce retour dancefloor, ceux qui auraient préféré une suite d'AL, ceux qui pestaient qu'elle n'ait pas repris Orbit, ceux qui ne supportaient pas l'idée d'un sample ABBA... Bon, et ceux qui aimaient, bien sur! Je crois pour ma part que nous assistons toujours à une certaine tension chez les fans avant un nouveau disque de Madonna, c'est assez indescriptible et assez unique.

Je te cite : "cette approche de la mort de cette symbolique de l'eau et de la renaissance au travers de la religion que l'on peut trouver partout dans son oeuvre". Pour ma part, je ne vois ces thématiques que dans la période ROL. A la rigueur dans AL. Mais pas tout au long de sa carrière, loin s'en faut!

J'argumente sur la sexualité de Madonna parce que c'est une bête sexuelle. Elle a contribué à dédramatiser le sexe, qu'il soit homo, hétéro, qu'il porte l'accent sur la sexualité féminine, qu'il soit source d'inspiration, de rythmique. Enlève le sexe de l'oeuvre de Madonna, et que reste t-il? ROL? Pas mal, d'accord, mais ce n'est pas cet album qui a construit le mythe, même s'il est incontournable. Alors non, pour moi, l'aspect sexuel de Madonna n'est pas un détail, c'est une pierre angulaire de sa carrière. Qu'elle continue à exposer sa sexualité est plus qu'un réflexe : c'est sa signature, sa manière de défier l'inéluctable.

Maintenant, on peut considérer que pour HC, elle ne se soit pas trop foulée. Et pour cause : production efficace mais sans envergure, visuel assez déroutant et décevant. Résultat, Madonna a fait le strict minimum, sans doute pour tenter de reconquérir un public américain depuis longtemps perdu. Mais pas au prix de son authenticité, malgré tout, puisque Timbaland ou pas, cela reste du Madonna.

Bruno a dit…

A Luca,
Pour moi Jesus n'est pas un Tony Ward.
TW etait sombre, sexuel, un rien malsain.
Je suis peut etre influencé par Justify My Love ou le film de Bruce LaBruce "Hustler White" dans lequel TW joue le rôle d'un tapin de LA.
Bon c'est affaire de gout ou d'appréciation, mais pour moi Jesus c'est le mannequin tout lisse alors que TW c'est plus une gueule.

Pour Bedtime Stories, c'est un album que j'ai beaucoup apprécié une fois d'autres albums sortis.
Je l'ai aimé à sa sortie mais je m'en suis vite lassé.
A l'époque j'attendais du neuf parce que j'en avais marre d'écouter les albums précedents.
Son catalogue etait moins fourni à l'epoque (logique) Et à mon gout c'etait trop plat.
Maintenant j'aime l'écouter, j'apprecie les paroles, l' ambiance mysterieuse de Sanctuary ou Bedtime Stories, la mélancolie de Love tried to welcome me.
Mais à l'epoque, je l'attendais avec impatience parce qu'en plus Erotica était assez inegal, ca faisait donc quelques années que j'attendais du neuf. J'avais aimé, mais j'etais quand meme déçu.

Razti a dit…

nous sommes pratiquement d'accord sur le fond mais pas sur la forme...


de toute façon chacun interpréte les choses à sa façon.et c'est tant mieux.

Madonna joue avec les symboles depuis le début de sa carriére, le fait d'exposer au grand public sa sexualité que tu considéres comme la pierre angulaire de sa carriére n'est que le pendant du théme de la mort qu'elle utilise aussi souvent mais que tu ne sembles pas voir. Depuis la nuit des temps Eros et thanatos sont liés et c'est justement la que madonna impose une subtilitée. Elle à le génie d'allier cela avec une symbolique de l'eau représentant l'eau sacré du baptéme, celle qui lave des péchés evidemment tout cela est fortement tintée de catholicisme romain . en d'autres termes nous avons donc bel et bien une symbolique de la mort (et de la souffrance) sous jacente , du mal dans toutes ses formes et de la renaissance avec tout ce que cela peut comporter comme rituels je te cite péle méle:

Die another day et le combat contre soi.la crucifixion du CT. la chaise électrique
Rain.Bad girl et la mort.l'album entier ROL construit autour de l'élément eau (drowned world , swim..). Le clip de bedtime story riche de métaphores.le clip d'human nature dans lequel on peut furtivement apercevoir un pentagramme (ou baphomet). Le clip de take a bow ( mise à mort de l'animal et symbolique de la corrida, du dernier combat existant entre l'homme et l'animal. The beast within.Les premiéres paroles du clip deeper and deeper. Le clip d'express yourself et de Vogue dans le premier on peut y voir un chat noir et dans le second un petit buste de Bastet la déesse egyptienne. Le clip de cherish et l'eau. What it feels like for a girl et encore la mort. Dans recherche suzanne désespérément elle porte une pyramide maçonnique du début a la fin du film sur le dos....

Enfin cette démonstration est peut étre ridicule mais elle est tout sauf bidon et penser que tous ces symboles se retrouvent par hasard dans l'oeuvre de M ça c'est faire l'impasse sur ce qu'il y à de plus interessant de mon point de vue chez une artiste de cette envergure.

Donc oui Madonna c'est bel et bien faite autour de la provocation et du sexe, mais n'est ce pas une maniére détournée d'attirer notre attention tel un magicien afin de distiller d'autres choses bien plus profondes dans son art et ce de maniére détournée??

Enfin c'est mon point de vue. il est evident que Madonna à fait énormément pour l'émancipatioàn des femmes et le droit qu'elles ont à disposer de leurs corps sans entrave....mais je suis peut étre naïf mais c'est loin d'étre le plus important pour moi

]rOn.[ a dit…

J'ai beaucoup aimé un commentaire écrit par un internaute français exilé aux USA après la sortie de COAD. Il évoquait que la société américaine voue la jeunesse aux Dieux, alors que les 50naires passent à la trappe ... Peu importe ce qu'ils font, ils sont de toutes façons OUT.

Cela explique aussi un peu l'échec partiel des derniers albums, ajouté au traumatisme qu'elle a créé là-bas avec American Life.

Autre différence notoire : la production et le son très amerloque de Hard Candy, ce qui est plus éloigné de nos univers musicaux européens. Moins de finesse que pour American Life ou Ray of Light ... on s'en écarte sans doute plus vite.

Enfin un changement radical dans le monde de la musique : Internet prend du poids, les majors historiques sont laminées et l'ère de LiveNation et cie a débuté. Le tout fric passe avant l'artistique, capitalisme oblige. Mais les commentaires et les buzz sur le net sont plus importants, parfois même mis en oeuvre par les maisons de disque : ça fait parler, ça fait du buzz, ça fait de la comm ... tout bon pour les ventes !!!!

Et si Madonna était devenu un produit alors qu'elle était artiste jusqu'à il y a encore peu de temps ?????

Luca a dit…

Ratzi dit vrai, ce qui m'a le plus séduit chez Madonna... se sont en partie les symboliques qu'elle utilise subtilement à travers son image. Si le clip 'Bedtime Story' est le plus riche en symbole, il y a cette scène ou Madonna se trouve entre les jambes d'une Afro-Americaine qui lui verse délicatement quelques gouttes sur le visage dans 'Secret'... L'eau revient encore plus fort dans le Backdrop de 'Secret'.
Hormis les Backdrop, Madonna à l'air ne plus dépenser autant d'énergie sur ses clips depuis l'album Music :
Sur Music, (elle est enceinte)... Mais le clip est légèrement vulgaire et surf sur son époque, la chanson méritai mieux.
- Don't tell Me, elle s'ennuie. Mais l'exercice de la Mise en abime est très interessent.
- What feels like... Comme elle est vilaine dans ce clip. La chanson à du mal à supporter le clip.
- American Life, tant de bruit pour rien aurai pu mieux faire et je parle de la version non censuré (ouai bof)
- Hollywood, du déjà vu
- Love Profusion (Symbolique de l'eau).
- Die Another Day est très bon
Les Backdrops de Futur Lover, Bedtime Story, Paradise not for me, The Beast Within (du grand art celui là), Secret sont très inspirés.
Madonna Oui pour la symbolique !

Luca a dit…

A Bruno
J'ai vu "Hustler White", mais je n'ai pas encore vu le Porno que Jesus à tourné...

Bruno a dit…

Kevins...c'est pas celui qui nous incendiait dés que nous n'étions pas 100% d'accord avec tout ce que fait Mado et tout ce qui se fait autour d'elle? ;)))
C'est très agreable d'échanger des points de vues avec des fans qui connaissent sa carrière.

Pour Luca:
OK avec toi pour le clip de What it feels like for a girl.
Quand Guy Ritchie était derriere la camera, elle n'a jamais été belle.
C'est un peu dommage que nous n'ayons plus de bons clips.
J'ai beaucoup aimé Hung Up...c'est le dernier que j'ai vraiment aimé.
Les maisons de disque n'ont plus l'air de vouloir investir dans les videos. Pourtant maintenant on peut les acheter sur Itunes par exemple.

tony a dit…

Trés sincérement le clip de GIVE IT 2 ME est certes remplis de clichés (au sens propre) Mais l'ensemble est super esthétique... 4 MINUTES (le clip) est trés rythmé, vif... mais l'esthétique n'y ai pas...

Razti a dit…

non ..hohoho

"Kevin" c'est une sorte d'AOC
un cliché de tous ces gens qui parlent un peux comme ça:

-oué mado c tro cool jla kiff grave
é de tt facon té toi parcke tu sé po ce ki est bien té trop null trop mdr , é pui dabor tu peu po critiker parce ke toi t pa une chanteuse comme mado ..LOL mé en féte jtaime bien kan même alors kikou bizzzzz

tu vois le genre ...

chassezac a dit…

J'avoue que j'accorde nettement moins de subtilité à Madonna que certains d'entre vous. Ne vous méprenez pas, je vénère Madonna depuis plus de 20 ans (oh mon dieu!), je suis persuadé que c'est une femme étonnamment intelligente et sensible. Mais quand on grandit avec Like A Virgin et True Blue, ça laisse des traces quant au regard qu'on lui porte. Pour moi, le véritable tournant spirituel de Madonna s'est effectué avec ROL, et pas avant. Les clips de l'ère BS étaient une débauche esthétique, mais pas vraiment dotés de sens. Ou alors trop bien cachés pour ma perception. Et son contenu manquait terriblement de cohésion.

Ça ne veut pas dire qu'avant ça (ROL), Madonna n'avait fait que du vent ou de la provoc, mais son attitude était plus cash, plus "in your face". Moi, ado un rien bloqué, gay dans un village de province merdique, tu peux pas savoir ce que ça m'apporté. Pas que je me sois identifié à elle : elle cassait mon monde sclérosé, je devenais rebelle par procuration. Ça compte énormément pour moi. Et c'est cette image de Madonna que je continue à voir aujourd'hui quand elle écarte les cuisse sur la pochette de HC, ou même quand elle exprime une sensualité raisonnée dans le texte de "Get Together"

Si Madonna a gagné en spiritualité -sans conteste-, je me refuse en gros à en chercher les indices avant la période ROL : Madonna n'est pas la même femme quand elle sort "True Blue" ou "ROL". Ce dernier est évidemment un album charnière, mais ne représente pas l'aboutissement d'une évolution latente : un coup d'éclat, une révélation que rien auparavant ne laisser présager. J'ai vu d'ailleurs beaucoup de gens acheter et aimer ce disque alors qu'ils avaient toujours haï Madonna, signe qu'elle signait là une ère nouvelle...

Ceci étant dit, j'apprécie de voir que les opinions divergent : les fans de Madonna ne sont pas des clones! Et ça, c'est bon signe pour elle!

Luca a dit…

Personellement, je trouve que 'Ray of Light' a été sur-estimé. Je me souviens encore du titre des Inrocks (qui la Boycotai jusquà là) 'Madonna REBORN'. Toute la promo était faite sur 'la maturité à 40 ans, je viens d'avoir un Enfant'. Elle fut absente durant toute l'année 1997 et les Médias n'attendaient qu'une chose 'On veut voir Lourdes'. En revanche, 'Music' à été sous-estimé. Ce n'est pas que 'Ray of Light' sois mauvais, loin de là, mais je trouve que la plupart des chansons font fin d'album. 13 à 14 titres, mais j'ai toujours eu du mal à aller au delà du 9eme.

chassezac a dit…

Globalement, je préfère Music à ROL. Music est une claque gigantesque et un pied pas possible. L'album a très bien marché, je me souviens de la presse allemande enthousiaste à l'époque où j'y faisais mes études.

Pour autant, ROL reste parmi mes favoris, et à part "Mer Girl", je ne zappe aucun titre en l'écoutant. Je ne peux pas en dire autant pour Bedtime Stories!!!!

]rOn.[ a dit…

Esthétique = science du beau de l'art, utilisé pour évoquer quelque chose de beau. Ce qui sera éminemment subjectif.

La video de 4 minutes est conceptuelle, à un tel point que Madonna disait pendant le tournage "je fais confiance aux deux réalisateurs parce que je pige pas tout" (source: making of).

Celle d'Hung Up n'était pas plus belle ou moins ... un genre très différent ... mais nous aurions pu imaginé un univers plus clinquant, disco bitch ... et c'était ambiance club underground londonien. Pas mal !!!

@chassezac : Mer girl est une tuerie !!!! décalé et hors normes madonnienne !!!

Des histoires de goûts.
Et de risques pour Madonna !!!

Anonyme a dit…

を探しています。 [url=http://japanese-garden.org]バイアグラ 個人輸入[/url] バイアグラ 個人輸入