jeudi 8 mai 2008

Madonna à l'Olympia : Récit

Voici mes impressions sur le show donné par Madonna à l'Olympia auquel j'ai pu assister, accompagnées de photos exclusives en HQ.

Tout commence donc lundi à 16H, quand Madonna.com et Icon annoncent qu'une distribution de billets aura lieu : 500 places pour les premiers arrivés devant la salle mythique de l'Olympia. C'est donc sur un coup de tête un peu fou, que je pars de Lyon rejoindre les fans déjà présents! Arrivé vers 21H30, c'est le temps des rencontres, discussions, échanges autour de Madonna. Sa carrière est revisitée, son nouvel album fait presque l'unanimité, tout le monde y va de son opinion ! Des rencontres vraiment géniales avec des personnes incroyables ...

C'est donc parti pour 26H d'attente... les trottoirs de Paris sont loin d'être confortables mais qu'importe on va LA voir, après 2 années d'absence. L'ambiance est vraiment bon enfant, gérée par les fans eux-mêmes et la force de caractère de Sarah.


Le matin se lève, alors que le staff de l'Olympia s'empresse (enfin ils mettront une heure) à mettre en place le "Madonna" ! 11H arrive enfin, les gens se lèvent, les places vont bientôt être distribuées. Il faudra attendre encore une heure pour se voir remettre le bracelet et le ticket libérateurs ! Le voyage n'aura donc pas été vain ! Il est temps de se reposer pour cette soirée qui s'annonce incroyable...

Retour vers 16H dans les rangs, comprimés entre les barrières... le plus dur reste à venir. On passera en effet près de 3H dans des positions plus inconfortables les unes que les autres, le tout en plein soleil. NRJ distribue des sucettes, ... les gens poussent et il faut tenir. Enfin vers 20H, la folie commence à gagner du terrain, après avoir fait entrer les gagnants Icon, rien n'est vraiment organisé. Une vraie cohue prend place, qui ne sera contenue que très difficilement par les forces de l'ordre... ça dégénère. Madonna attise les passions... pour le meilleur et pour le pire. Certains actes de violence sont vraiment inutiles et n'ont vraiment pas leur place ici...

Ca y est, 20H30, au coeur de l'Olympia ! Situation : 5ème rang ! Le matériel présent est impressionnant, pas moins de 6 camions géants sont en effet venus déposer l'ensemble des machines. Les "VIPs" arrivent, entre la "Nouvelle Star" et Lenny Kravitz, les invités sont divers. On notera également la présence de Christophe Willem, Sébastien Folin, Philippe Manoeuvre, Bernard Montiel, Cauet, George Moustaki ou encore de Carla Bruni... Pendant ce temps, le DJ français Laurent Wolf a vraiment du mal à susciter des réactions du public, qui impatient commence même à le siffler. Il annonce un décompte de 10 minutes, qui verra un jeune DJ américain s'illustrer. Ses mixes sont très pros, et collent plus à l'ambiance de l'album. Le public s'enflamme quand "Candy Shop" de 50 Cent résonne, l'heure tourne, Madonna est en retard et les gens s'impatientent : "Madonna, Madonna, Madonna" crient-ils alors que "The Way I Are" ou bien "Don't Stop the Music" s'enchainent à des titres comme "Ring My Bell" ou bien "I want Candy"!22H35, les lumières s'éteignent, les basses se font entendre. Des bonbons apparaissent sur les écrans, et un grand "Candy" s'y écrit. Le show commence !!! La plateforme du DJ se retourne et laisse apparaitre ...

Madonna. Une présence, un charisme, une aura diront certains. Tous les regards sont fixés sur elle alors qu'elle débarque telle une reine sur son trône et commence à danser.
Madonna est vêtue d'un haut en dentelle noire, d'un pantalon de survêtement bling bling signé Adidas et de ses fameuses bottes dominatrices créées par Givenchy.Une danseuse chargée de retirer la veste de Madonna s'y reprend à deux fois. Madonna rit, elle semble détendue et prête à se lâcher, elle n'hésite pas à tirer la langue dès son arrivée sur l'avant-scène. "Candy Shop" est interprété d'une façon géniale, bien plus intense qu'au show case de New York. La chorégraphie prend toute son ampleur. Madonna exulte, le public est en parfaite communion avec elle. "My sugar is raw" clâme-t-elle.

Une danseuse s'approche alors de Madonna et lui tend une bouteille de champagne. Madonna boit une gorgée puis embrasse d'un French kiss la danseuse ! Elle dédie ensuite "Miles Away" à
"tous ceux qui ont peur d'aimer", guitare en main. Elle est tout simplement divine et sa voix fraîche nous délivre une performance impeccable, remplie d'émotion. Elle invite le public à taper dans les mains, chacun s'exécute. A la fin de la chanson elle se rapproche de son public pour son solo de guitare très bien mené. Elle disparaît.

Une musique de suspense résonne alors. Timbaland apparaît sur les écrans. Il s'agit bien sûr de "4 Minutes". Les basses résonnent, les trompettes sont excellentes aussi fortes. Un nouveau grand moment. Madonna réapparaît alors et danse entre les écrans avec un Justin Timberlake virtuel. Le rendu est vraiment sympa et permet à Madonna de prendre le dessus sur le duo !

A la fin de la chanson, Madonna fait une pause. Elle débarque avec une guitare électrique sur les airs de "Satisfaction" et lance, "je n'allais pas chanter une chanson si vieille ! Vous préfèrez qui, les Rolling Stones ou moi ?" Des milliers de "you" se font alors entendre. Puis Madonna explique qu'il y a quelque chose de "si particulier avec les fans français", qu'ils sont les "meilleurs". Elle profite également de cet intermède pour se dire honorée de chanter à l'Olympia, après Edith Piaf, Mistinguette, Juliette Gréco ou encore Marlène Dietrich, "mais elles sont mortes" dit-elle. (ndlr Juliette Gréco est toujours vivante...) Enfin, elle salue Jean Baptiste Mondino et Mirwais, présents dans la salle. "Pourquoi ai-je cette relation avec la France? J'ai toujours envie de travailler avec les Français -- et j'ai toujours envie d'embrasser les Français!" souffle-t-elle, provocatrice. Avant de conclure: "Vive la France!"

Madonna demande alors à son public s'ils veulent qu'elle chante une chanson plus ancienne. De nombreux "yes" se font alors entendre. "Hung Up" version rock est lancé. Madonna s'éclate véritablement sur le morceau. On est très loin de la performance ratée de New York. Madonna s'amuse et est loin d'être figée. Cette nouvelle prestation est vraiment satisfaisante ! Elle s'achève pas un énorme "Mother fuckers!" crié sans micro !


Le petit son de "Give It 2 Me" commence à se faire entendre. LA prestation de la soirée ! Une Madonna complètement déjantée apparaît, elle n'hésite pas à s'approcher de son public et même à toucher les mains de certains fans. La chorégraphie, tout simplement géniale et bourrée de référence à ses shows précédents. Madonna sourit, tire la langue et s'éclate vraiment. Après la pause "get stupid", elle s'empare de lunettes noires d'intellos, qui lui vont à ravir, et continue sa chorégraphie. Le public est en transe sur la chanson et saute de partout. L'ambiance créée par les lasers et l'ensemble de la performance est tout simplement délirante.


Vient alors "Music" version 2008 pour clore le show en beauté. Une petite et plutôt sympathique simulation d'orgasme au milieu, la Madone se lâche jusqu'au bout, et sourit, visiblement satisfaite de sa prestation et de l'ambiance dans le public. La chorégraphie très fluide est vraiment excellente, Madonna déchaînée. Elle quitte alors la scène par là où elle est rentrée, et glisse un petit "merci beaucoup" signe de gratitude. Un petit détail qui fait plaisir... et en dit long.

Madonna aura été divine, au cours d'une prestation sans faille menée par une main de maître. Charisme, chorégraphies, provocations et éclate totale sont vraiment là. Autant vocalement que physiquement elle est absolument au top, de quoi laisser présager le meilleur pour la prochaine tournée. Finalement, comme elle le dit si bien elle même, la seule chose qu'on ne peut pas télécharger de nos jours c'est la prestation live. Elle vaut vraiment le coup d'être vécue ! Merci !

Je souhaite remercier toutes les personnes incroyables que j'ai pu rencontrer et plus particulièrement remercie Mathieu, Philippe et Virginie. You rock guys !


Photos et textes : New Madonna Music

3 commentaires:

MADMAT31 a dit…

YO YO BOY
Tres sympa ce petit compte rendu de cet évenement qui fera date,je pense,dans tous les coeurs des fans francais qui ont eu la chance d'y assister(dont nous lol:).Elle a tout simplement été divine et à la hauteur du lieu.
Thanks a lot pour le clin d oeil.
You are the one very special.
(un fan digne de notre madonne, pas comme certain,U see!)
BRAVO pour ton site tres agréable que j ai mis direct dans mon top 5 des favoris.
GIVE IT TO ME.YEAH.
NO ONE'S GONNA STOP YOU NOW
MAT

ppcar a dit…

Un grand merci à toi Djs pour ce compte rendu qui me laisse rêveur moi qui n'a pas eu la chance d'assister à ce concert-événement mais bon! Alors que tout le monde dansait sur Give it to me moi je me faisais plaisir en réecoutant "bedtime stories" !!!! mais pour rien au monde je ne raterai le sticky and sweet tour !

olivier a dit…

Chapeau,c génial pour toi est tous les autres qui y étaient,sérieux j'vous envi trop lol
j'aimerai bien qu'une chaine de tv le diffuse car si j'ai bien compris c'était filmé par des "pro"?
hier dans 100% mag sur m6 ils en ont parlé et chose rare sans là casser au contraire et avec des images net de "give it to me" et "4 minutes" donc c dans une boite lol
puis dans le ptit journal people sur canal ont a pu voir des fan délirante 3 drôle de dames plutôt "fun" a font dans la fan attitude...
@+